Avr 21

Gestion de congestion, CBWFQ et LLQ

Avant propos

Ces technologies utilisent  le concept plus général de MQC, continuez la lecture de cet article si vous êtes déjà au top niveau avec ce concept ou …… cliquer sur le lien 🙂

Dans celui-ci nous nous situons dans la phase « Que doit on appliquer au trafic ? »

En cas de congestion, on va ici définir une bande passante disponible pour chaque micro-flux que nous aurons au préalable trié via des liste d accès. On peut aussi « matcher » directement en class-map via un DSCP comme expliqué plus bas.

Théorie du complot

CBWFQ (Class Based Weight Fair Queing) est une technologie qui permet de gérer la bande passante de chaque flux du trafic. L’avantage de cette méthode est sa précision et le fait que chaque flux trié se voit assigner une file d’attente séparée.

Elle ne permet pas cependant de définir une file d’attente avec une priorité absolue sur les autres et c’ est pour cela qu’elle est souvent combinée avec LLQ.

LLQ (Low Latency Queing) est une file d attente séparée qui est traitée avant toutes les autres. Elle est souvent réservée au trafic qui souffre des temps de latence comme la VoIP mais aussi les visio conférences.

On peut imaginer le concept CBWFQ/LLQ comme une autoroute a plusieurs voies. En cas de congestion, donc de bouchons sur notre axe, la file LLQ peut être la bande d’arrêt d’urgence utilisée uniquement pour le trafic prioritaire.

 

Bon, CBWFQ et LLQ, c est au top niveau, précis, on en fait ce que l on veut. Le revers de la médaille est la complexité de mise en œuvre et les connaissances du réseau nécessaire. Simplement se dire qu’on a rien sans rien , …

Configuration

En cas de congestion, le routeur va appliquer aux microflux une valeur de bande passante que nous allons spécifier :

On utilise la commande bandwidth puis, au choix, une valeur de pourcentage de bande passante, une valeur de pourcentage restant de bande passante, une bande passante en Kb. Attention cependant, un mélange de pourcentages et de valeurs en Kb n’est pas possible.

CISCO recommande de ne pas dépasser 75% de la bande passante totale de l interface. Si on utilise un lien a 10MB, la somme totale des bandes passantes dédiées au microflux ne devrait pas excéder 7,5MB.

Un petit exemple :

class-map match-all Data

match  dscp af43

!

!

policy-map Traffic_OUT

 class Data

bandwidth 1000000

Nous venons de configurer la bande passante pour nos microflux (ici il n’y en a qu’ un seul…). Cependant notre réseau est convergent et il est indispensable de favoriser le trafic voix par rapport au trafic de données.

Nous utilisons alors comme spécifier en début d’article utiliser  la file LLQ qui va avoir une priorité absolue sur toutes les autres.

On configure la file LLQ via la commande priority.


Exemple du trie du trafic VoIP et son affectation à la file LLQ qui a 1000000 Kb de bande passante :

class-map match-all Voip

match  dscp ef

!

!

policy-map Traffic_OUT

 class Voip

priority 1000000

On observe grâce à la commande show policy-map :

Policy Map Traffic_OUT

    Class Voip

      Strict Priority

      Bandwidth 1000000 (kbps) Burst 25000000 (Bytes)

    Class Data

      Bandwidth 1000000 (kbps) Max Threshold 64 (packets)

Si vous voulez plus d’informations au sujet du Burst size, je vous renvoie à ce lien.

Il ne reste plus qu’à appliquer cette police à l’interface désirée.

Plusieurs « files » LLQ peuvent etre configures sur l equipement. CISCO recommande cependant que la somme de tous le traffic LLQ ne depasse pas 33% de la bande passante du lien pour les reseaux convergents.

Trafic non classe, la classe class-default

Que faire du traffic « autre », en gros celui non trié dans nos filtres ? Celui-ci doit être traité par la classe class class-default

Avantage de CBWFQ : on peut appliquer WFQ à la class-default ou même WRED à la place d’un basique tail-drop

policy-map Traffic_OUT

 class class-default

fair-queue

Voici donc un bref aperçu de CBWFQ combine a LLQ. Après avoir suivi le cursus CCNP QoS, je peux vous assurer que la théorie est plus compliquée mais j’espère que cet article vous donnera envie au moins d’essayer en lab et même en live product ce bel outil.

Bon clic a tous !

Lien Permanent pour cet article : http://rsocisco.fr/gestion_congestion_rtr_cbwfq_llq/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.