Mar 06

Les aires avec OSPF, Partie 1

Qui ne connaît pas le protocole de routage OSPF ?

Pas grand monde c’est clair, il est utilisé euh …. quasi partout sur les réseaux.
Cependant, je me suis décidé à dédier un topic sur les différents types d’aires utilisables et utilisées par OSPF.
Attention cependant, cet article décrit les aires IETF et les propriétaires CISCO.

A quoi ça sert ?

 

Le but de la chose est la diminution de la taille des tables de routages. En fonction des aires configurées, les ABR et ASBR vont envoyer des routes par défaut, ce qui va diminuer le nombre d’entrées.

Contrairement à EIGRP, on ne peut pas configurer des résumés de routes sur n’importe quelle interface (ce serait si simple). La sumurization se fait uniquement au niveau d’un ABR ou d’un ASBR. Nous ne verrons pas dans cet article de commande spécifiques à la sumurization de routes.

Cette première partie va traiter d’un peu de théorie, des zones de Stubs et des Totally Stuby. Un deuxième topic traitera lui des NSSA.

Retour sur la théorie du complot

 

Non, je ne vais pas commencer à vous barber avec les banalités liées aux différences RIP/OSPF ou autres joyeusetés de ce genre. MAIS, si l’on veut y voir plus claire dans les aires, il faut connaître quelques fondamentaux.

Les différents types de paquet.

Et oui, OSPF utilise différent paquet en fonction des états dans lequel il se trouve.
En voici un résumé :
  1. down
  2. init
  3. two-way
  4. exstart
  5. exchange
  6. loading
  7. full
Les phases de 1 à 3 utilisent des paquets Hello. Si la relation du routeur s’établit avec le DR ou le BDR, on passe en étape 4. La phase 5 utilise des paquet DBD, la 6 des LSAck, LSR et LSU.
C’est rapide mais pas besoin de voir plus en détail.

Les paquets LSAck

Oui, ce sont eux principalement qui vont nous intéresser. Pour corser un peu l’affaire, on va trouver plusieurs types de LSAcks :
Type 1 (Router LSA)
Décrit les relations entre des routeurs à l’état Two-way au sein d’une même aire
Type 2 (Network LSA)
Décrit les relations DR/BDR avec les DRothers. En gros si il y a une MAJ envoyée par le DR ou le BDR elle sera de type 2.
Type 3 (Summury LSA)
Envoyé par un ABR il va décrire les liens entre les aires.
Type 5 (Autonomous System External LSA)
Ce type de LSA est généré par un ASBR, il décrit les routes d’un réseau externe à l’AS OSPF, par exemple EIGRP.
Type 7
Utilisé dans les configurations NSSA (plus d’explications dans la partie 2)
Quand est-il des types 6, 8,9,10,11 ? Dans notre cas ils n’ont pas une importance particulière.
Si c’est un peu ou complètement flou pour l’instant pas d’inquiétude, les schémas qui suivent vont aider

On passe à l’action

Architecture réseau

 

Une aire BACKBONE, une aire 100 configurée en tant que STUB, une aire 1 configurée en tant que Totally Stubby et une AS 100 redistribuée dans OSPF via R3.

Zone de Stub

 

IETF

Cette zone bloque les LSA de type 5. Attention tous les routeurs doivent être configurés en tant que STUB dans l’aire.
R3 flood un LSA de type 5 dans l’aire Backbone. R2 le reçoit et envoie une route par défaut à R5. Facile non ? Nous n’avons qu’un seul réseau ici via R7, mais imaginez si nous en avons en une centaine …
Nous configurons dans les process OSPF de R2 et R5 :
router ospf 10
area 100 stubVoici un résumé de la database de R2 et de sa table de routage :
Le réseau 192.168.31.0 est redistribué via R3 :

Au passage, on peut voir que 192.168.31.0 est un E2, External type 2 car venant d’une AS différente.
Si l’on regarde maintenant les mêmes éléments sur R5 :
On ne trouve aucune route vers le réseau 192.168.31.0 mais une route par défaut pointant vers R2 !!!
On remarque qu’il n’y a aucune occurrence du réseau dans la BDD OSPF, R2 n’envoie tout simplement aucune info le concernant.

Zone Totally Stubby.

 

Propriétaire CISCO.

Le concept est le même que pour une zone de STUB mais on bloque ici les LSA de type 5 mais aussi ceux de type 3 et 4. L’avantage est que notre table de routage est plus réduite encore !

Configurons les process de R1 et R4 :

router ospf 10
area 1 stub no-summury
Voyons la tables de routage de R1 :

 

Le réseau 192.168.31.0 est bien présent.

Voici la table de routage de R4:

Une seule route statique pour tous réseaux en dehors de l’Aire. La réduction est drastique !

 

 

Ne voulant pas faire qqch de trop long, les NSSA seront traitées dans une deuxième partie.

Bon clic à tous,

Lien Permanent pour cet article : http://rsocisco.fr/les-aires-avec-ospf-partie-1/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.